L’esprit du voyage

Londres, 9 Décembre

 

 

Un autre aéroport. Une autre attente dans un couloir de débarquement, fabriqué en papier mâché, trop étroit pour laisser circuler plus d’une personne : embouteillage ; étranglement. L’air blasé, Mélodie prend sa place dans la queue.

A l’atterrissage de ce vol transatlantique 3160 en provenance de Vancouver, la foule s’est machinalement distribuée en deux tribus : les voyageurs seuls et les autres. Elle fait partie de la première catégorie.

Le grand troupeau qui ne beugle pas descend, un par un. Isolée dans sa bulle de musique privée, Mélodie observe les petits groupes, en effervescence à l’arrivée.

Elle est fatiguée, le corps en pièces, la tête à la fois vide et encombrée – mais soulagée.

…Londres. Retour à la case départ.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Le mystère de la vie tel que vous n’osez l’imaginer